Hey ! Ma B.O. – 2011

 Hey ! Ma B.O. – 2011
CT02 – Digipak
Avec la participation exceptionnelle de Kent

Sortie : 20 mai 2011
iTunes Amazon Fnac Music 

Ecoutez l’album en intégralité

 1. Introduction par Kent (Prologue)
2. Knockin’ On Heaven’s Door
3. Hygiaphone
4. One
5. J’aime Regarder Les Filles
6. Le Vent Nous Portera
7. Il Mio Nome E Mai Più
8. Personal Jesus
9. (Sittin’ On) The Dock Of The Bay
10. Walk On The Wild Side
11. Bella Ciao
12. Miss You (Live)
13. Ma B.O. (Nouvelle version acoustique)
14. Dans ma Compil’ Y’aura Cabrel (Epilogue)

Pour acheter l’album :

> En format Digipak (4,90 €), cliquez ici :

Paiement sécurisé par PayPal.
Si vous ne possédez pas de compte PayPal, cliquez sur « Vous n’avez pas de compte PayPal ? » et payez par CB ou Visa. Pour tout paiement par chèque, contactez-nous

> En format digital (MP3) :

iTunes Amazon Fnac Music 

 Détails sur l’album

 Enregistré au Studio Tavernier
Prise de son, mixage : Patrice Tavernier
Mastering : Philippe Crova
 
Sauf « Miss You » :
Enregistrement Live le 10 février 2011 au Prisca Caffè à Villeurbanne
Ingénieur du son : Christophe Annequin
 
Création graphique : Vincent Delsupexhe http://www.delsu.net
Photos : ORAS
 

 « Hey ! Ma B.O. » vu par la presse :

« Les Chics Types ont bon goût. Ceux qui avaient apprécié « Une belle journée », le premier album, le savent déjà. Cette fois, on découvre la bande originale de leur vie et – folle coïncidence – on s’aperçoit qu’elle colle à la nôtre. Aurions-nous les mêmes pères, les mêmes mères ? Avons-nous été biberonnés aux mêmes tétines ? Je suis troublé. Auraient-ils repris, en prime, le « Blitzkrieg Bop » des Ramones, j’aurais mis un privé, voire les Experts, sur le coup… Hey, les Chics Types, votre album aurait dû s’appeler « Mon A.D.N. » !  » – Gilles Verlant, Biographe de Gainsbourg, auteur de « La Discothèque parfaite de l’Odyssée du Rock » et des portraits de Taratata.

« De qualité et avec talent, ce trio a revisité, de façon originale, des titres légendaires. Une bonne sélection, le parcours de leur vie musicale, un peu de la nôtre aussi. Eclectique et bien ficelé. La Bande originale de ces Chics Types mérite que l’on s’y arrête » *** – Blues Magazine – septembre 2011

« Une rondelle pleine de fraîcheur, de bonne humeur et de talent. Les mélodies sont superbes, les voix posées, aucune faute de goût pour une bonne gouleyade de nostale » *** – Blues & Co – juin 2011 

« Cet album est un must. Le voilà l’effet magique du disque. L’émotion ! Dès les premiers accords elle vous submerge, pour ne plus vous lâcher ! Vous êtes happé dans un indescriptible tourbillon de bonheur. Hey ! Ma B.O., est une véritable cure de jouvence communicative, et la seule machine a remonter le temps vraiment efficace ! » ***** Joël Bizon (BCR La Revue)

« Sympathique et bien réalisé. A emmener en vacances … » Le Progrès – Juin 2011

« Une visite jubilatoire et acoustique d’une poignée de titres légendaires d’un répertoire puisé dans la pop, le rock ou même ailleurs… Ces Types font leur propre BO à l’image de ce qu’ils sont, festifs, sincères et talentueux. C’est Chic ! » Francis Rateau – Xroads 

« Un disque très agréable à écouter , plein de bonne humeur et sans prétention, entre folk, rock, pop et ambiance bluezy » – Le Deblocnot’ – Mai 2011

« Supers instrumentaux, track list fort bien choisie et une fraicheur opportune pour contrecarrer cette morosité ambiante. Franc succès pour cet album à  mettre entre toutes les oreilles » – Michel Faton – Cross’Blues 

« De grosses racines acoustiques, des arrangements simples mais efficaces, des adaptations maison sans le moindre préjugé et sans aucune arrière-pensée, « Hey ! Ma B.O. » brosse en parfaite harmonie un portrait instantané de tout ce qui a fait vibrer Les Chics Types depuis que la musique fait partie de leur quotidien … Nous, on aime vraiment ! » – Zicazic, mai 2011

« Le passage de témoin avec le XXIème siècle se fait de fort belle façon puisque c’est Kent lui-même qui adoube les Chics Types en intro de leur second album. On retrouve quelques grands tubes […] dont un Dylan, Knocking on heaven’s door, un U2, un Dépêche mode, un Lou Reed, un Stones […] quelques frenchy, Telephone, Patrick Coutin,  Noir Desir , bref un générique de rêve. Mention spéciale à la version bluesy d’Hygiaphone ou au Walk on the wild side qui troquant le sax contre un harmonica n’y perd pas au change » – Sucrepop, avril 2011

2 commentaires Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s